Mémoire Landaise

Année 1918. Le 14 juillet à Mont-de-Marsan une grandiose commémoration.
    - Ce fut une belle, une réconfortante journée entièrement consacrée au souvenir et à l'espérance.
    - Ce ne fut pas une fête, car un recueillement profond ne cessa de présider aux diverses manifestations qui se déroulèrent.
    - Ce fut avant tout une pieuse, une fervente commémoration à laquelle la présence de nos alliés Américains donna toute sa grandiose signification. A mesure que nous les voyons davantage, nous les aimons de plus en plus, ces beaux soldats venus de si loin pour nous aider à sauver la liberté du monde. Leur simplicité aimable, la franchise de leur sourire nous attachent à eux. Nous comprenons à quel point ces fils de la République sœur sont d'une race faite pour comprendre et pour aimer la nôtre, pour être comprise et aimée d'elle. Et nous avons la vision très nette que la venue de ces grands frères généreux, c'est pour notre cher et grand pays le salut avec la victoire finale et pour l'avenir, l'accomplissement régulier de nos glorieuses destinées.
    - Cette certitude de lendemains radieux, nous l'avons eue sans cesse, au cours de cette journée de dimanche dernier, comme nous l'avons eue déjà, dix jours auparavant, quand nous fêtions l'anniversaire de l'Indépendance Américaine.
    - La journée a commencé par la revue des troupes de la garnison et des contingents américains, sur la Place Francis Planté. Les jeunes " Coquelicots " du 34e et les jeunes soldats du 49e prenaient place sur le terrain de la revue.
    - Après la revue, les Autorités Civiles et Militaires, les officiers américains, se rendent au cimetière où doit avoir lieu la pieuse commémoration annuelle en l'honneur des vaillants qui sont tombés pour la Patrie et qui dorment à Mont-de-Marsan, leur glorieux sommeil.

La fête des " Coquelicots " du 34e.
    - C'est devant une salle comble, qu'a été donnée dimanche soir, 14 juillet, à 21 heures, au Théâtre de Mont-de-Marsan, sous la Présidence du Maître Francis Planté, la soirée de gala offerte par les " Coquelicots " du 34e, au profit des oeuvres locales de guerre. Là aussi, ce fut un succès complet pour tous et il y eut une belle recette.

Incendie.
    - Luxey : Un incendie s'est déclaré vendredi dernier 12 juillet, vers 15 heures, à proximité d'une exploitation de bois dont les ouvriers sont pour la plupart des étrangers. Le feu a dévoré environ de sept à huit hectares de pins âgés.

03/07/2018